[ Lecture ] J’ai tout essayé, Isabelle Filliozat

Voilà ça y est je l’ai terminé, je ressent déjà comme un manque… la peur d’oublier des trucs, l’envi de l’apprendre par coeur… Ce livre a changé notre vie pour beaucoup de choses !

Résumé : 

Opposition, pleurs et crises de rage : traverser sans dommage la période de 1 à 5 ans.« J’ai tout essayé, rien n’y fait, il continue ! » est une phrase récurrente des parents épuisés et démunis face aux excès de leurs enfants. Batailles autour de l’habillement, du rangement, disputes au moment du départ pour l’école ou pour le lit… Les parents autoritaires y voient souvent des manifestations de mauvaise volonté, d’insolence, voire de mauvais penchants. De leur côté, les parents permissifs culpabilisent et se dévalorisent. Et s’il y avait d’autres causes ? En tant que maman, j’ai vécu des moments de grand bonheur mais aussi des instants de grande détresse. Je me suis souvent sentie impuissante, pleine de doutes. J’aurais aimé trouver un livre qui me donne des informations sur ce que pouvait vivre mon enfant dans telle ou telle situation, et des pistes pour savoir quelle attitude adopter. Mon hypothèse de travail est que les comportements des enfants sont d’abord au service de leurs propres besoins de croissance. Les récentes découvertes de la neurophysiologie ainsi que les expériences menées dans les laboratoires de psychologie le confirment. L’imagerie cérébrale, nos connaissances sur les neurones, les hormones du stress, l’intelligence, la mémoire, nous montrent sans équivoque qu’il est urgent de choisir un mode éducatif non-violent. Outre les séquelles affectives, les conséquences physiologiques et neurologiques sont désormais indéniables. Dans cet ouvrage, des dessins campent une situation du quotidien et une réaction parentale classique. Une ampoule, représentant l’éclairage scientifique, nous raconte ce qui se passe alors dans le cerveau de l’enfant. Ce dernier prend parfois aussi la parole pour décrypter ses sentiments, son vécu. Puis, parce que nombre de parents sont perdus, Isabelle propose des mots, des gestes, des attitudes parentales. Un enfant est un être en évolution, voilà une idée simple trop souvent oubliée.

Informations :

Isabelle Filliozat est psychologue clinicienne et psychothérapeute. Elle est l’auteur de plusieurs livres. Elle forme des psychologues, psychiatres et psychothérapeutes.
Anouk Dubois est psychomotricienne, formatrice pour la petite enfance, instructrice certifiée « Parents conscients », formatrice en Communication Efficace – Méthode Gordon et illustratrice.

Quelques extraits : (cliquez sur les images pour les agrandir)

94860282_o94860310

Mon opinion :

Ce livre est très complet, il devrait être présenté, offert à tous parents!

Construit en plusieurs parties, par tranches d’âges Isabelle Filliozat nous amène ses connaissances, les résultats d’études sur le cerveau de nos petits pour que l’on puisse comprendre les colères, angoisses, peurs…. que l’on puisse les décrypter et aider à grandir ces petits qui ne savent pas encore tout à fait contrôler toutes ces émotions qui les submergent, qu’ils ne savent pas contrôler et tout ça sans agression physique ou verbale.

J’aime la mise en page, les images façon BD de Anouck Dubois permettent de bien comprendre, d’amener un humour à ce sujet avec en plus un texte aéré, pas lourd et des exemples concrets de comportements des enfants et des réactions des parents, cela peut plaire aux papas souvent pas trop intéressés à lire ce genre de bouquin! En tout cas le mien l’a déjà feuilleté plusieurs fois!

J’aime beaucoup les mises en situation pour comprendre le cerveau des petits. Nous avons maintenant un nouveau « code » à la maison lorsque nous utilisons le mot « pas » avec la petite : « Ne pense pas à une Girafe! » vous y avez pensé? et ben pour un petit c’est pareil! En lui disant le mot « pas » il n’entend que ce que vous ne voulez pas qu’il fasse, vous introduisez dans son cerveau LA chose que vous ne vouliez pas qu’il touche par exemple alors que si ça se trouve il n’en avait pas l’idée 🙂

94860552_o

J’aime le fait que le sujet ne soit pas fixé. Un coup IL, puis ELLE, ce livre permet de vraiment s’identifier! Isabelle Filliozat explique aussi qu’elle a classé le livre par tranches d’âge mais que, chaque enfants étant différents, ils évoluent aussi différemment et donc si votre enfant ne fait pas quelque chose qui est indiqué dans une tranche d’âge ce n’est pas parce qu’il est moins bien qu’un autre 🙂

J’aime que le livre nous amène à trouver notre propre solution, la mieux adaptée à notre enfant. Isabelle Filliozat ne nous fait pas la morale, elle nous apprend à nous mettre à la place de nos enfants pour mieux les comprendre et accueillir leurs sentiments.

J’aime la notion du réservoir d’amour à remplir, notion que je ne connaissais que trop peu et qui nous fait un bien fou depuis que l’on en a pris conscience à la maison. Parce que c’est ça avant tout la chose la plus importante : L’AMOUR

D’ailleurs, Isabelle Filliozat conclue très bien ce livre :

« Prenons le temps de profiter de chaque instant de chaque étape de la vie de notre enfant.
Ça passe toujours trop vite.
Il n’y a jamais qu’une seule vraie urgence : AIMER !
Le reste, après tout, est-ce vraiment si grave ? »

Commentaires Facebook

Un petit mot à me laisser ?

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.