L’Auvergne, ce petit coin de verdure où je vis depuis mes 11 ans et dont je suis fan. Je viens ici depuis mes 6 mois pour les vacances, j’avais la chance d’avoir cette maison de vacances avec mes parents et j’ai toujours adoré venir.
Puis nous avons emménagé définitivement ici depuis je me sens chez moi même si j’ai souvent encore le droit aux petits pics du « parisienne » bref.

En faisant des recherches généalogique sur la branche de mon grand-père paternel je me suis rendue compte que toute une branche vient de la Haute-Loire et du Puy-de-Dôme. J’avoue que parmi toutes les trouvailles que j’ai pu faire dans ma généalogie, celle-ci est celle qui me plait le plus !

jardincimmeria_mercoeur-saintilpize

Je suis ravie de voir que mon cœur qui me disait « ici c’est chez toi » ce n’était pas seulement d’adoption mais parce que mon sang a coulé il y a plusieurs décennies dans ces montagnes.

Je pense d’ailleurs faire un petit voyage d’ici peu dans les villages de mes aïeux pour me sentir encore plus chez moi, regarder les paysages qu’ils ont observé, toucher des lieux où ils ont vécu… Et pourquoi pas lier mes deux passions pour la généalogie et découvrir le coin en faisant du geocaching 😀

Je ne suis plus seulement auvergnate de cœur mais aussi de racine…

jardincimmeria.wordpress.com_mercoeur-carte-postale-ancienne

Commentaires Facebook

2 thoughts on “Je ne suis plus auvergnate de coeur…

  1. Vous avez raison allez découvrir la Haute Loire un département fabuleux magnifique Je suis née en haute Loire j’y reviens toutes les années depuis que je suis à la retraite j’y reste 2 mois l’été
    Bien que je sois devenue Bordelaise d’adoption et que j’ai passé plus de temps en Aquitaine j’aime revenir aux sources. Le petit village de Haute Loire où je réside est un site point de vue on domine tout il se nomme La Combe et fait partie de la commune de Bas en Basset. C’est super de faire votre arbre généalogique. Amitiés Eliane

Un petit mot à me laisser ?